Des collectivités territoriales, des entreprises, des institutions, des associations, ... nous soutiennent

Depuis le lancement du projet, la Communauté de communes du Trièves, le Département de l’Isère, la DDETS de l’Isère, Pôle emploi, EDF Une rivière – un territoire, L’Etrier, Le Collectif d’entraide du Trièves, Trièves transitions écologie, nous ont soutenus, à la fois par des subventions, de l’apport technique et matériel mais aussi par l’implication de leurs salariés ou bénévoles. Depuis six mois, Alter’Incub, incubateur d’innovation sociale, nous accompagne avec son expertise et ses conseils.

Merci à tous !

Communauté de communes du TrièvesSite web

La Communauté de communes du Trièves (CCT) a été créée le 1er janvier 2012, suite à la fusion des trois communautés de communes des cantons de Clelles, Mens et Monestier de Clermont et regroupe aujourd’hui 27 communes. La Communauté de communes gère de nombreuses compétences obligatoires, optionnelles et facultatives.

Compétences obligatoires

  • Développement économique (dont ZAE, promotion de l’emploi, soutien aux filières agricoles et bois, artisanat, promotion touristique).
  • Aménagement de l’espace (dont plan paysage, Agenda 21, sentiers).

Compétences optionnelles

  • Protection et mise en valeur de l’environnement (dont gestion des déchets, développement des économies d’énergie et des énergies renouvelables).
  • Politique du logement, du cadre de vie, logement social d’intérêt communautaire.
  • Construction, entretien et fonctionnement d’équipements culturels, sportifs et socio-culturels.
  • Action sociale d’intérêt communautaire (dont la gestion d’un CIAS, l’accompagnement des bénéficiaires du RSA, la coordination des maisons de services à la population).

Compétences facultatives

  • Politique en faveur de la petite enfance, de l’enfance et de la jeunesse.
  • Vie scolaire.
  • Politique culturelle et vie associative.
  • Construction et fonctionnement d’une cuisine centrale.
  • Eau potable.

Très engagée sur les problématiques de l’Emploi et de l’Insertion, la Communauté de communes du Trièves a décidé en mai 2019 d’élaborer une candidature à l’expérimentation nationale « Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée. ». La Communauté de communes est fortement impliquée dans l’élaboration de cette candidature :

  • Soutien financier direct via une subvention de 6 900 € en 2020 et de 15 000 € en 2021
  • Adhésion annuelle depuis 2019 de la CCT à l’association nationale TZCLD
  • Mise à disposition gracieuse de bureaux aux Sagnes, siège de la dynamique collective (2020) puis de l’association Pep’s Trièves (2021), prise en charge des frais d’électricité et de chauffage, apport de mobilier.
  • Mobilisation de véhicules de la CCT pour permettre aux personnes sans voiture personnelle de participer aux réunions locales et régionales.
  • Mise à disposition des chômeurs de longue durée en 2021 de plusieurs vélos électriques de la CCT.
  • Participation au COPIL du Comité local pour l’Emploi et au CA de PEP’S Trièves.
  • Mobilisation de plusieurs agents dans les différentes étapes d’élaboration de la candidature et dans l’animation de réunions, soit au total, un emploi équivalent temps plein à l’année.

L’ensemble de ces apports constitue un effort significatif, eu égard aux ressources de la Communauté de communes et à l’étroitesse de sa marge de manœuvre budgétaire. La contribution de la Communauté de communes ne se limite pas à des financements et à un soutien logistique. La Communauté de communes entend jouer un rôle déterminant en contribuant à la concertation autour du projet, et ainsi aider à ce que le projet soit porté par l’ensemble des acteurs du territoire.

 

Département de l’IsèreSite web

Le département a  territorialisé un certain nombre de ses compétences en 2006 avec la création de 13 territoires dont celui du Trièves qui a le même contour que celui de la Communauté de communes du Trièves.

Une maison du Territoire située à Mens gère des compétences départementales territorialisées : l’aménagement, la gestion des 2 collèges, la culture en lien étroit avec la Communauté de communes, un accueil inconditionnel et l’accès aux droits avec médiation numérique.

Le pôle Solidarité de la Maison du Territoire gère plusieurs missions dont l’insertion et l’autonomie et s’est investi dans l’animation de la démarche Territoires zéro chômeur de longue durée.

La Conférence Territoriale de Solidarité soutient des actions locales (budget annuel de 20 000 €) dont le projet TZCLD pour un montant de 4 000 € en 2019, 5 000 € en 2020 et 10 000€ en 2021.

En 2019, le Président du Département, Jean-Pierre Barbier et Frédérique Puissat, Sénatrice et Conseillère départementale et territoriale, soutiennent cette initiative, comme un des projets pouvant favoriser le développement économique du territoire et l’insertion des personnes allocataires du RSA. La méthodologie du projet associant dès le démarrage les personnes privées d’emploi, un certain nombre de personnes allocataires du RSA sont investies dans le projet.

Territoires zéro chômeur de longue duréeSite web

TZCLD, c’est une expérimentation conduite depuis 2016 dans dix territoires en France. Le projet a été initié par ATD Quart monde et plusieurs autres organisations, Le Secours catholique, Emmaüs France, Le Pacte civique, La Fédération des acteurs de la solidarité.

Même s’il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives, cela marche plutôt bien. Dans deux territoires, au bout de moins de trois ans, il n’y a plus de chômeur de longue durée. Pas de miracle derrière cela, seulement l’application de trois principes simples :

  • Nul n’est inemployable.
  • Ce n’est pas le travail qui manque.
  • Ce n’est pas l’argent qui manque.

    La deuxième proposition de loi votée fin 2020 va permettre d’ouvrir à plus de cinquante nouveaux territoires la possibilité de présenter une candidature.

 

DDETS – Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités de l’Isère

Site web

Son Service Accès et retour à l’emploi est directement concerné par la démarche des TZCLD en ce qu’elle contribue à l’insertion professionnelle des personnes les plus éloignées de l’emploi. Elle conduit à ce titre, notamment, la politique gouvernementale d’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap et celle de l’insertion par l’activité économique et des habitants des quartiers urbains. Elle pilote aussi, en s’appuyant sur les missions locales et l’Ecole de la 2ème chance, la politique d’insertion professionnelle des jeunes de 16 à 26 ans.

Partenaire du service public de l’emploi donc, elle accompagne sur le département de l’Isère depuis son émergence, la démarche des candidats à l’appel à projets TZCLD en participant aux différentes réunions de travail, apportant son ingénierie, ses conseils et à l’occasion, en soutenant financièrement l’animation.

Elle a vocation à participer comme membre de droit au Comité local pour l’emploi des Entreprises à but d’emploi qui seront créées suite au succès des candidatures.

Pôle emploiSite web

Pôle emploi est le service public de l’emploi en France.

Cette institution a plusieurs rôles : d’une part, inscrire les demandeurs d’emploi, indemniser ceux qui peuvent y prétendre et les accompagner vers le retour à l’emploi ; et d’autre part, guider les entreprises dans leurs recrutements.

Le pôle emploi de Pont-de-Claix est composé de 41 personnes réparties comme suit :

  • 5 membres de direction,
  • 6 conseillères entreprises,
  • 5 conseillers en gestion des droits,
  • 20 conseillers demandeurs emploi,
  • 1 psychologue du travail,
  • 1 personnel administratif,
  • 3 volontaires du service civique.

Au 31/12/2020, le Pôle emploi de Pont-de-Claix gère 5379 demandeurs d’emploi inscrits en catégorie ABC (demandeurs d’emploi tenus d’effectuer des actes positifs de recherche d’emploi).

Pôle emploi a intégré la démarche TZCLD car celle-ci touche une population cible pour Pôle emploi, les demandeurs d’emploi de longue durée. C’est pour eux une chance et un espoir supplémentaire qui leur est donnée d’un emploi durable. Dès le démarrage de l’expérimentation, Pôle emploi s’est positionné comme un partenaire facilitateur dans cette expérience novatrice. 

L’Etrier

Seule Structure d’insertion par l’activité économique – SIAE dans le Trièves, l’EtrierLa Ressourcerie, créée en 2016 et portée par l’association La Réserve, accueille à Monestier de Clermont des salariés du territoire qui ont perdu le chemin de l’emploi, les forme et les accompagne dans leur parcours de professionnalisation. Elle offre un accompagnement personnalisé pour les salariés afin de garantir une sortie positive après un temps de travail de six mois à deux ans. L’Etrier compte une quinzaine d’emplois permanents et d’insertion.

La Ressourcerie collecte les objets du quotidien réutilisables, les valorise dans son atelier et les revend à petit prix. Le prix de vente est directement proportionnel au temps passé par les salariés pour tri, le nettoyage et les petites réparations.

La Ressourcerie valorise les personnes en insertion et est un tremplin vers un emploi durable. De plus, par son activité, elle diminue le volume de déchets, elle donne une seconde vie aux objets et elle encourage les changements de comportement vers le tri et le réemploi.

EDF Agence une rivière un territoire – Site web

Newsletter EDF 24/09/20

L’agence Une Rivière Un Territoire Sud Isère Drôme, située à Vizille, porte localement un programme national d’EDF Hydro qui vise à soutenir la vitalité économique et l’emploi dans les vallées où EDF Hydro exploite des barrages et centrales hydroélectriques, comme c’est le cas dans les vallées du Sud Isère.

Parce qu’il s’agit d’emploi, d’innovation sociale, d’inclusion par le travail, de la mobilisation d’un territoire de la vallée du Drac, la candidature du Trièves à TZCLD est soutenue par l’agence depuis novembre 2019. Cet accompagnement a été formalisé en août 2020 par la signature d’une convention de partenariat avec l’association La Réserve qui porte le collectif Pep’s Trièves (Projet pour l’Emploi Participatif et Solidaire.

L’agence participe au développement du projet, s’implique dans les travaux du Comité local pour l’emploi, apporte ses compétences et mobilise son réseau au sein d’EDF et avec ces partenaires économiques pour enrichir et promouvoir le projet porté par le Trièves.

Collectif d’entraide du TrièvesFacebook

Avec sa centaine de bénévoles, le Collectif d’entraide du Trièves, créé dans les années 80, gère deux épiceries solidaires sur le territoire, à Mens et Monestier de Clermont.

Avec l’aide de La Banque alimentaire de Grenoble, il sert les bénéficiaires de l’aide alimentaire et particulièrement ceux du RSA pour Mens. Les personnes en difficulté sont signalées par les CCAS des communes et par les services sociaux du Département. Ses épiceries sont financées pour une grande part par ses deux friperies solidaires, ainsi que par les subventions des collectivités locales.

Toute une organisation a été mise en place : collecte des vêtements, tri et revente dans ses deux boutiques.

Une convention a été établie avec la Communauté de communes pour la Maison des habitants de Monestier et l’Espace de vie sociale de Mens. Leurs professionnelles interviennent auprès des bénéficiaires pour de l’aide et de l’accompagnement.

D’autres conventions ont été établies : avec Le Cart – Collectif d’accueil aux réfugiés du Trièves -, ainsi qu’avec Le foyer ALPHI – La Source accueillant des adultes handicapés. Le Collectif d’entraide travaille main dans la main, La Réserve qui porte L’Etrier  – La Ressourcerie.

Trièves transitions écologieSite web

Fondée en 2014, l’association organise Quelle Foire !, la fête des transitions en Trièves, chaque 3e week-end septembre avec pour objectif de rencontrer les acteurs de la transition, sous forme de forums, de projections débats, de visites, d’expositions, de spectacles.

Depuis deux ans, différents groupes de travail s’attellent à créer du lien, éveiller les consciences, et agir de manière concrète autour des transitions agricoles et alimentaires, énergétique, et des mobilités en Trièves. Un nouveau groupe s’est constitué suite à la foire 2020 sur le thème de l’éducation au monde du vivant.

Lors de l’édition de 2019 de Quelle foire !, Trièves Transitions Ecologie a permis à Marie-Monique Robin de présenter en avant première nationale à Mens son film Nouvelle cordée sur l’expérimentation de TZCLD à Mauléon (Deux Sèvres). Ce partenariat avec l’Ecran Vagabond du Trièves pour la projection et avec Pep’s Trièves pour le débat a été le socle d’un partenariat pérenne avec Pep’s.

En 2020, Pep’s a participé à Quelle foire ! avec un stand et la vente de gâteaux et a été partenaire de La grande tablée à la ferme du Champ fleuri à Sinard. La transition écologique passe forcément par la création d’activités ancrées sur le territoire, à partir de ses spécificités et de ses ressources, en particulier de ses ressources humaines.

Ainsi Trièves Transitions Ecologie s’implique dans le Comité Local pour l’Emploi et dans le comité de pilotage de Pep’s parce que, en matière de transition écologique et sociale, le projet TZCLD offre un cadre innovant pour faire face au défi du changement. La réponse de Pep’s Trièves avec son projet d’Entreprise à But d’Emploi, porteuse d’emplois nouveaux et non délocalisables, vecteurs de coopération et de solidarité, s’inscrit fortement dans la dynamique de transition du territoire.

Alter’Incub – Incubateur d’innovation socialeSite web

Depuis 2011, Alter’Incub Auvergne-Rhône-Alpes porte une vision alternative de l’accompagnement : révélant le potentiel d’innovation sociale des projets, l’incubateur facilite l’émergence et le succès d’entreprises qui conjuguent fort impact et nouvelles formes de coopération. De leur émergence à leur concrétisation, Alter’Incub appuie celles et ceux qui expérimentent des solutions innovantes au service de l’intérêt collectif et du territoire, inscrites dans l’économie sociale et solidaire, sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Nous nous attachons à promouvoir l’innovation sociale comme un domaine économique à part entière de l’innovation : créatrice de richesses et réponse pertinente aux défis contemporains.

L’incubateur accompagne l’émergence et le développement de projet socialement innovants et propose un appui méthodologique qui repose sur :

  • L’expérimentation, la construction basée sur l’essai-erreur, les processus et outils itératifs.
  • La co-construction avec les bénéficiaires et l’ensemble des parties prenantes.
  • La priorité à la viabilité économique et à la pérennité.

Nous accompagnons fièrement le projet Pep’s Trièves, porteur d’innovation sociale, vitrine de l’expérimentation collective de nouvelles solutions en faveur de l’emploi pour tous !