Une autre manière de voir et d’organiser le travail

J’ai pris part à la démarche TZCLD dans le Trièves à partir de juillet 2019. C’est un habitant de mon village, Saint Martin de La Cluze,  qui avait participé à la première réunion, qui m’en a parlé. J’ai tout de suite souhaité, en tant qu’habitante du Trièves, m’impliquer de façon bénévole dans le projet et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, je suis en phase de réorientation professionnelle et je souhaiterais vivement que ma future activité se construise sur le territoire dans lequel je vis afin de diminuer mon empreinte carbone et mes temps de déplacements domicile-travail (je travaillais sur l’agglomération grenobloise). Ensuite, ce projet m’a permis de rencontrer de nombreux acteurs du territoire (professionnels, habitants…). J’ai notamment participé aux commissions « compétences » et « activités » et j’ai fait partie du comité de pilotage.

Je me reconnais dans ce projet car il a pour ambition une autre manière de voir et d’organiser le travail en partant des personnes et des besoins. Je ne sais pas encore quelle place je pourrai trouver si la candidature aboutit mais je sais le bénéfice que ces rencontres et la construction collective de ce projet ont pu m’apporter”.

Emeline – Saint-Martin de la Cluze